Evènement

Congrès International de la Construction Biosourcée

RECI est partenaire et co-organisateur du Congrès International de la Construction Biosourcée!

Présentation

Le domaine de la construction est le principal contributeur du réchauffement climatique. Et dans les décennies à venir, les besoins en bâtiment vont continuer à croître, entrainant une augmentation des impacts environnementaux.

Des progrès considérables ont été faits dans la conception des bâtiments à basse consommation d’énergie. L’enjeu est donc maintenant de passer d’une approche « efficacité énergétique » à une approche « environnementale » et, en particulier, d’apprendre à « construire bas carbone ». La construction biosourcée en cumulant la substitution de matériaux, le stockage du carbone et la performance énergétique est un des leviers essentiels de cet enjeu.

L’usage de la biomasse dans la construction, que ce soit dans les matériaux ou par la végétalisation, répond par ailleurs à bien d’autres enjeux environnementaux, sociétaux et économiques : ressources en matières premières renouvelables, écoconception des bâtiments, filières locales, biodiversité, architecture bioclimatique, confort, santé, etc.

Si de nombreuses solutions sont déjà opérationnelles, le domaine continue à évoluer très rapidement et détient un fabuleux potentiel d’innovation.

Le Congrès International de la Construction Biosourcée 2017, en accueillant dans un même lieu des événements complémentaires de portée internationale, a été pendant trois jours la capitale internationale d’un incontournable sujet d’actualité et d’avenir.


La JEMAB

La Journée Eco-MAtériaux Biosourcés du 22 juin s’est articulée autour de 4 axes:
  1. Le végétal autour de l’architecture bioclimatique
  2. Les solutions biosourcées pour l’éco-conception des bâtiments
  3. La règlementation bas carbone: ambition et réalité
  4. GDR Matériaux de construction biosourcés et cluster RECI: les clés de la structuration de la filière


Plus d’infos

Retrouvez l’ensemble du programme et les présentations proposées lors de cette rencontre sur le site internet du congrès, ici.